L’INSTITUT CARNOT FRANCE FUTUR ELEVAGE 

 

Le réseau d’excellence scientifique pour faciliter et promouvoir la recherche pour les entreprises dans le domaine de l’élevage

 

Accroître la rentabilité, la compétitivité et la durabilité de l’élevage et de ses Agri-Agro et Pharma-industries impose de construire une avance compétitive par l’innovation pour se démarquer d’une concurrence mondialisée. France Futur Elevage irrigue ce secteur en solutions industrielles et savoir-faire experts, ajustés aux attentes des entrepreneurs, pour développer, avec la recherche, les nouvelles plus-values de leurs produits.

 

Dans ce contexte, 6 établissements de recherche nationaux : l’Inra, AgroCampusOuest, le Cirad, l’Université François Rabelais de Tours, l’INP Toulouse et Oniris et trois instituts techniques Agricoles : l’Idele, l’Ifip et l’Itavi ont été labélisés « Institut Carnot » par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

L’objectif de l’institut Carnot France Futur Elevage est de faciliter et promouvoir la recherche partenariale et d’offrir aux industriels l’accès à l’excellence scientifique de ces organismes publics.

France Futur Elevage propose aux entreprises du secteur de l’élevage des compétences en R&D mobilisant 3 leviers d’action essentiels à un élevage multi performant durable et rentable: la santé, l’alimentation et systèmes d’élevage et la génétique animale. Les progrès sont recherchés tant à l’échelle de l’individu qu’à celle de la filière.

France Futur Elevage réunit des acteurs de la recherche agrovétérinaire de visibilité mondiale et le savoir-faire expert en R&D de trois Instituts Techniques Agricoles leaders internationaux des services à l’élevage : l’Idele, l’Ifip et l’Itavi.

France Futur Elevage est l’évolution fidèle et plus ambitieuse de l’Institut Carnot Santé Animale (ICSA 2011-15) qui a parfaitement servi cet objectif de performance-santé à travers l’usage de trois disciplines scientifiques : infectiologie, alimentation et génétique. L’analyse rétrospective a cependant montré que nos clients ont un intérêt manifeste pour les autres bénéfices qu’autorisent ces disciplines ; par exemple l’alimentation et la nutrition peuvent contribuer à accroître le rendement digestif, optimiser le système d’élevage et réduire son coût, la génétique peut désormais cibler des finalités multicritères associant la robustesse sanitaire à l’optimisation d’assimilation nutritionnelle, la prolificité ou encore l’adaptation au changement climatique. L’Institut Carnot Santé Animale devient alors Institut Carnot France Futur Elevage le 6 juillet 2016.